AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Clara N. Hugo

Je joue le rôle de
Clara N. Hugo

Une obscure clarté tombe des étoiles...

⊱ Répliques : 10
Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles Empty
MessageSujet: Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles   Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles EmptyMer 26 Juin - 9:30

Clara Nastassia Hugo



intro

Clara avait su à six ans et demi qu’elle voulait devenir comédienne. Elle n’était jamais allée au théâtre, encore, mais elle apprenait à lire, et elle s’était rendue compte qu’elle aimait prononcer les mots à voix haute. Et à six ans et demi, c’est facile d’aimer quelque chose, et de décider qu’on va en faire toute sa vie.
C’était quelqu’un de sage, Clara, et de silencieux, alors elle avait tout gardé pour elle, et lorsqu’on lui demanda, plus tard, quelles étaient ses ambitions, elle forçait un petit sourire qui trompait tout le monde et exposait des réponses sérieuses aux questions absurdes des grandes personnes.

Toi, tu avais su au premier regard que Clara voulait être comédienne. Parce que son port de reine contrastait avec ses rires farouches, tu avais vu la déesse en elle. Parce que son visage était trop calme, et que ses yeux brillaient avec trop de fougue, tu avais compris que Clara, c’était un oxymore.
Puis, Clara, tu sais, elle ne disait jamais rien et ne se montrait à personne, alors quand elle avait su que tu avais su, quand elle a compris que tu avais compris, elle avait, je crois, été heureuse.
Moi, je t’avais aidé à voir tout cela.
Tes yeux s’étaient attachés aux siens, et vos regards ne se sont plus quittés.

Clara, souvent, se confiait à toi. Elle te disait ses volontés, et ses ambitions, et toi, comme tu étais un peu naïf, tu la regardais avec de grands yeux admiratifs et tu lui disais que c’était magnifique. Mais Clara a attendu, avant de réaliser ses projets. Clara avait su rester dans l’ombre, se préparer en silence, pour jaillir comme de l’eau glacée dans le désert.

Est-ce que tu as aimé Clara parce qu’elle voulait être comédienne ? Cela, tu l’ignores. On ne peut pas dire pourquoi on aime quelqu’un – surtout quelqu’un comme Clara – parce que l’amour c’est comme la haine, ça ne pose pas de question. Tu l’avais appris lorsqu’elle t’avait fait comprendre qu’elle t’aimait aussi. Au début, évidemment, tu n’avais pas compris, tu n’y avais pas cru, et puis ce jour-là, alors, tu as cru aux miracles.

Clara et toi, vous aviez été inséparable dans le froid ; inséparables dans la souffrance.
Inséparables, au-delà des mois ; inséparables, au-delà des distances. Même l’amour, aussi passionnel, aussi destructeur, aussi douloureux a-t-il pu être, n’est pas parvenu à vous séparer.
Il n’y a eu que la gloire. Il n’y a eu que la lumière, les éclats aveuglants du succès qui ont eu raison de vous. Le bruit des applaudissements, ça assourdit, et ça anesthésie – surtout lorsqu’ils sont constants et conformes aux rêves.
Ce soir, tu la vois danser sur scène, et tu sais en la regardant qu’elle se tient ici sur le seul endroit du monde où elle se sentira vivante. Ses petits pieds jouent sur les planches avec plus d’aisance qu’ailleurs, et elle se sent plus libre entre ces quatre murs d’un petit théâtre clos qu’à n’importe quel autre endroit. Plus libre que dehors, où le vent souffle sur elle et lui mord le visage ; plus libre qu’à l’extérieur, où elle a toute la place de rire et de courir. Ces quatre murs du théâtre, c’est son ailleurs.
Clara, lorsqu’elle joue un rôle, elle est elle-même ; Clara, dehors, lorsqu’elle est elle-même, elle joue un rôle ; et c’est là tout le mystère de son être, toute l’intensité de sa personne.
Ce soir, tu vois aussi d’autres yeux que les siens briller dans le théâtre – les yeux des autres. Mine de rien, c’est important, le regard des autres – ça permet aux liens de tenir, et ça les oblige à se défaire, parfois. Et c’est peut-être ce qui a permis à votre amitié de tenir si longtemps, d’ailleurs : le regard des autres. On s’attendait toujours à ce que vos écarts l’emportent, à ce que vous vous sépariez, mais c’était sans compter la volonté de Clara, la force de ses yeux verts, et l’éclat de défi qui brillait dans ses prunelles. Aux moments les plus critiques, aux moments les plus graves, vous ne cédiez jamais ; Clara ne voulait pas fléchir. Elle voulait leur montrer, à tous, que c’était possible de t’aimer, et de rire avec toi, malgré toutes vos différences. Sans doute aussi que ça avait fini par lui plaire, cette étincelle surprise dans le regard des autres.

Toi, parfois, tu te confiais à Clara. Tu lui disais ta crainte de la perdre, ta crainte de parler, ta crainte de paraître. Lorsque tu te sentais asphyxié de respirer un air trop différent de celui de ton enfance, lorsque ton cœur te faisait trop mal, alors tu lui parlais de ta douleur. Ces fois-là, Clara essayait de t’écouter, et de ne pas être trop ailleurs.

Est-ce que Clara cessera de t’aimer parce qu’elle veut être comédienne ? Cela, tu t’en doutes. Peut-être l’avais-tu su dès le début, je l’ignore ; peut-être quelque chose te criait méfiance et prudence déjà lors du premier regard, cela se peut. Tu avais su, dès le départ, que Clara était un de ces êtres de passion qui se vouait corps et âme dans son art, et qui ne vivrait, une fois lancée dedans, que par et pour son théâtre. Maintenant, elle a eu le rôle de cette héroïne mythologique qu’elle désirait tant, et bientôt tu sais qu’on lui en proposera d’autres, des plus prestigieux, et des plus dangereux, aussi. Toi, tu sais qu’elle en a la capacité, tu connais son talent – parce que tu l’as fait répéter, autrefois, des heures durant.
Et toi, tu ne dis rien, parce que tu sais bien que Clara ne voit pas la vie comme toi et moi la voyons, mais que Clara c’est quelqu’un de passionné. Elle veut sentir le torrent furieux déferler dans ses veines, encore et encore, parce que s’arrêter une seconde, oublier une seconde, c’est prendre le risque de vivre une vie fade.
Et le monstre des applaudissements gémit, hurle, en réclame davantage.
Et chaque paire de mains qui s’écrase l’une contre l’autre creuse davantage le fossé qui vous sépare aussi sûrement que si elle creusait une tombe.


en bref

⊱ Prénom(s) : Clara ⊱ Nom :Hugo ⊱ Surnom(s) : S'abstenir. ⊱ Date & Lieu de Naissance : 10 juin ⊱ Âge physique : écrire ici ⊱ J'ai rejoint la troupe il y a : écrire ici ⊱ Statut : célibataire ⊱ Situation familiale : écrire ici ⊱ Je préfère : Les drames ⊱ Caractère : Qualité - Défaut - ...



fiche (c) oceanlounge.


⊱ Histoire


Ici, vous développerez l'histoire de votre personnage en minimum 400 mots. Vous devrez parler de sa vie avant de rejoindre la troupe, de son entrée dans celle-ci et de comment il s'y sent.
Vous pourrez présenter l'histoire de la façon dont vous le souhaitez ("classique", journal intime, rp, etc...).

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.




⊱ la star derrière l'étoile
Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles Tumblr_m22i95u05U1r0o7uao1_500

Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles 470433878
Bonjour les enfaaants Very Happy

Mon p'tit pseudo cey Aurora, j'ai 15 ans, et ma vie se résume à ce smiley : Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles 480427344

⊱ J'ai lu et j'accepte le règlement.
⊱ Si je venais à partir, je souhaite qu'il soit tué ou qu'il disparaisse pour que les personnes ayant un lien avec lui puisse évoluer.



✓ Statut de la présentation: en cours
✓ Avatar : Astrid Bergès-Frisbey

Revenir en haut Aller en bas
 

Clara ∆ Cette obscure clarté qui tombe des étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cette obscure arrivée
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Une nuée d'étoiles { Pelage Azuré }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen from Grace :: Coulisses :: Dramatis Personae-